Le blogue

La planification de la sortie entrepreneuriale des dirigeants de PME : mythe ou réalité?.

Par Marie-Josée Drapeau le 3 avril 2014 / Aucun commentaire

Marie-Josée Drapeau, MBA, étudiante de doctorat et chargée de cours, Faculté des sciences de l’administration, Université Laval. Elle animait la conférence « La planification de la sortie entrepreneuriale des dirigeants de PME : mythe ou réalité? » lors de la dernière rencontre-conférence du Groupe Relève Québec. Elle partage avec nous, ci-dessous, une réflexion sur le sujet.

Plusieurs organismes publient régulièrement des statistiques provenant d’études démontrant que les dirigeants ne préparent pas adéquatement leur sortie de l’entreprise. Au Québec, la Fondation de l’entrepreneurship, la Fédération des entreprises indépendantes (FCEI) ainsi que différents groupes financiers (Desjardins, Banque Nationale, BMO, etc.) s’intéressent tout particulièrement à la sortie des dirigeants d’entreprise qui s’avère imminente. La principale raison de cet intérêt marqué est causée par les effets démographiques tels que la retraite de la génération des baby-boomers et du vieillissement de la population en général qui affecteront le remplacement des PME existantes. Leur importance est indubitablement liée à la santé économique d’une région ou d’un pays.

C’est pourquoi plusieurs activités de sensibilisation ont été mises en place afin d’essayer d’intéresser les dirigeants de PME à l’importance de la planification de leur retrait et des conséquences sur leur entreprise. Les praticiens ont développé différentes offres de service  pour tenter de remédier à la situation, particulièrement dans l’accompagnement de la planification du processus de transmission de l’entreprise. Cependant, dans un contexte où il semble difficile d’atteindre ces entrepreneurs et de les convaincre d’initier une préparation formelle, ne devrait-on pas se demander s’il serait possible de proposer des alternatives de préparation de sortie plus adaptées à la réalité des petites entreprises?

On demande aux entrepreneurs de planifier leur relève, la transmission de leur entreprise, mais ne devrait-on pas plutôt les encourager à planifier leur sortie entrepreneuriale? Il a été discuté qu’une démarche de sortie du dirigeant de son entreprise pourrait se révéler un facteur de succès à l’intérieur même d’un plan de relève. Ce faisant, au lieu de mettre l’accent sur les phases plus opérationnelles liées à la transmission (de la direction et de la propriété), un cheminement aura été préalablement fait par le cédant sur la façon qu’il sortira de l’entreprise. Cette démarche préalable pourrait permettre au cédant de réfléchir aux aspects positifs de la transmission tels que : de rester actif (s’investir soit dans l’entreprise ou dans son milieu), d’avoir le choix, d’être fier de voir ceux qui ont contribué (les repreneurs) réussir, etc…

De même, on devrait tenir compte du mode d’action du dirigeant : un entrepreneur qui n’a jamais planifié de façon formelle, ne changera pas du jour au lendemain! Il est plus facile de proposer une planification formelle à ceux qui opèrent déjà de cette façon mais pour les autres? Doit-on vraiment les obliger à se conformer (on parle d’entrepreneurs là!)? Il faut considérer, à mon avis, plusieurs variables avant d’accompagner un cédant vers un processus de transmission potentielle: le contexte de l’entreprise (rentable? Potentiel?), le leadership (style de prise de décision/personnalité), la structure de l’entreprise (niveau de formalisation, hiérarchie, etc.), l’environnement (secteur d’activité, localisation, présence de soutien, etc.) et le modèle d’affaires de l’entreprise. La prise en compte de ces différents aspects pourra sans doute mieux aider les cédants à choisir et/ou planifier leur sortie en adéquation avec leur façon de faire, de la manière qu’ils sont habitués d’opérer.

Pour rappel, chaque rencontre-conférence du Groupe Relève Québec est filmée. Et, en tout temps, tous les membres en règle ont accès à l’ensemble des vidéos passées. La vidéo de la conférence de Marie-Josée Drapeau – ainsi que ses diapositives – sont ainsi disponibles (pour les membres) en suivant ce lienVous n’êtes pas encore membre? Cliquez ici pour adhérer au Groupe Relève Québec.

À propos de Marie-Josée Drapeau

MBA, étudiante de doctorat et chargée de cours, Faculté des sciences de l’administration, Université Laval.

Lire tous les articles de

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *